De l'autre côté du miroir, les confessions d'un vampire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Echange

Interaction directe avec vous, pour vous informer au sujet de ce journal ou tout simplement pour le plaisir du dialogue.

Fil des billets

dimanche 2 mars 2008

De la réalité, de sa perception et de la notion de preuve

Alors que je déambulais sans but, il y a de cela quelques nuits, je songeai à la perception que vous pouvez avoir de mon journal, et en vins à m'interroger sur la notion de preuve. Je vous livre ici mes quelques réflexions.

Lire la suite...

vendredi 12 octobre 2007

Appel à présentation

Bonsoir, mes chers lecteurs. Je m'adresse à vous aujourd'hui pour satisfaire ma curiosité, et peut-être apaiser un certain malaise de m'exhiber devant un public dont j'ignore tout. J'aimerais, si vous l'acceptez, vous inviter à sortir de l'ombre pour vous présenter brièvement et me dire comment vous me considérez. Un simple illuminé? Une créature à étudier? Un surhomme enviable? Un monstre odieux? Un imbécile victime d'un choix malheureux? Ne craignez pas de me vexer; tout au plus pourriez-vous m'attrister un peu.

Je me doute que la plupart d'entre vous ne croient pas à mon existence, ou tout du moins ne croient pas à ma nature de vampire. Qu'importe, cela vaut mieux ainsi. Continuez à ne voir en moi qu'un être imaginaire, prenez mon récit pour une fiction née d'un esprit dérangé ou mystificateur, et vivez sereinement votre vie de mortels. De mon côté, je continuerai à prier que jamais rien ne vienne vous détromper. Mais dans l'éventualité où, par malheur, l'abominable guerre que je redoute tant devrait éclater, souvenez-vous de moi...

Quant aux chasseurs -- hormis celui qui tente de me discréditer par une publication concurrente, s'il est bien ce qu'il prétend, -- je ne m'attends pas à ce qu'ils se dévoilent. Sachez néanmoins que si vous venez ici en paix, vous êtes les bienvenus au même titre que n'importe qui, quels que soient les conflits qui ont pu nous opposer par le passé.

Enfin, que vous soyez simple mortel, chasseur, vampire ou autre, je n'insisterai jamais assez sur l'importance de ne pas révéler d'informations personnelles. Restez généraux dans vos descriptions et taisez votre identité. Mais si vous le voulez bien, permettez-moi d'estimer combien d'yeux se posent sur mes écrits, et avec quel regard.

Je profite de cette parenthèse pour vous demander également ce que vous attendez de ce journal. Préférez-vous que je vous relate mon passé ou que je philosophe? Sur quels aspects désirez-vous que je m'attarde? Me livrer à des inconnus est un exercice nouveau pour l'être maladivement secret que je suis.

jeudi 19 juillet 2007

Notes sur mes réponses à vos questions

Ce message, de portée purement technique, s'adresse notamment à mes nouveaux lecteurs. Je ne sais si le fonctionnement de cet outil de journal en ligne vous est familier, mais dans la mesure où son comportement vis-à-vis des réponses à vos interventions peut troubler, je préfère expliciter quelques points.

Quoique le formulaire exige que vous fournissiez votre adresse électronique, celle-ci n'est, en vérité, pas utilisée. Vous n'êtes en particulier pas notifiés quand je vous réponds. Pour contourner ce défaut, vous pouvez toutefois vous abonner, si vous disposez du programme adéquat, au recueil des commentaires sur mon journal. Vous pouvez également choisir de ne recevoir que les réactions à un message donné, grâce au lien ``Fil des commentaires de ce billet'' à la toute fin de la page.

Je m'adresse donc plus particulièrement à xpn, Candide et Valraune, pour vous prévenir que je vous ai personnellement répondu, au sujet des autres êtres surnaturels qui peuplent notre monde, des transformations malheureuses en vampire, de la véracité des ouvrages de fiction les plus célèbres et des principales causes de mortalité chez mes semblables. D'une manière générale, bien que je ne me montre pas toujours prompt à le faire, je m'attache à répondre à toute intervention s'adressant directement à moi.

Dans l'attente de vous revoir sur ces pages, je vous souhaite une agréable lecture.

mercredi 20 juin 2007

Rythme de publication des messages de ce journal

Bien le bonsoir à vous. J'aimerais solliciter votre opinion sur un sujet certes mineur, mais qui m'importe dans la mesure où je tiens à satisfaire vos attentes vis-à-vis de ce journal.

Mes diverses activités et l'attention croissante que je dois porter à mon anonymat numérique m'incitent à espacer mes connexions et, partant, ma participation ici même. Quel est votre avis sur la question? Je m'étais astreint jusqu'à présent à une publication régulière d'un article tous les deux jours; un rythme plus lent vous conviendrait-il tout aussi bien ou, au contraire, souhaiteriez-vous que je me montre plus disponible pour vous livrer mes révélations? (Auquel cas, je suis au regret de vous décevoir, car je crains que ce ne soit tout bonnement impossible pour moi.)

Mais peut-être m'adressé-je à un amphithéâtre désert et personne ne lit-il plus les divagations de ce fou qui se prétend vampire. L'internet est décidément un bien troublant outil de communication.

vendredi 27 avril 2007

Question à vous, mes lecteurs

Vous qui m'avez lu jusqu'ici, que pensez-vous qu'il se passa alors, cette fameuse nuit où, après deux ans et demi de recherches infructueuses, je me trouvai impromptu face à l'objet de ma quête? Avez-vous idée de ce que fit ce vampire qui s'était invité chez moi et affirmait vouloir devenir mon professeur, comme j'en avais tant rêvé?

Ai-je réussi jusqu'à présent à faire passer mon message?

- page 2 de 3 -