De l'autre côté du miroir, les confessions d'un vampire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 15 juin 2009

Réponses groupées

Depuis quelques temps, nombre de nouveaux venus, découvrant mon journal au détour d'un moteur de recherche, se relayent pour poser inlassablement les mêmes questions. Que vous cherchiez à rencontrer des vampires en France, rêviez de devenir vampire à votre tour ou vous interrogiez sur votre propre nature, je vous engage à consulter la liste de réponses aux questions les plus fréquentes que je viens de publier.

jeudi 11 juin 2009

Mortels et Chasseurs, Vampires et Commandeur

Je vais aujourd'hui lever un coin du voile entourant le Commandeur. Redouté tant des vampires que des chasseurs, cet être énigmatique est une fonction avant que d'être un individu. Si mentionner son titre suffit à éveiller la crainte chez les miens comme chez nos ennemis, peu se sont penchés sur ses motivations et ses buts. Derrière l'aura de mystère et de terreur dont il s'entoure, il serait pourtant possible, à force de recoupements, de tracer de lui un tout autre portrait.

Lire la suite...

mardi 2 juin 2009

Mon portrait par Piafette

A ma grande surprise, j'ai reçu récemment un dessin d'une jeune personne surnommée Piafette me représentant:

Mon portrait, imaginé par Piafette

Piafette ne m'a jamais rencontré physiquement, bien entendu, et pour être parfaitement honnête, ce portrait ne me ressemble que de fort loin. Néanmoins, l'attention me touche en cette période trouble, et je la remercie sincèrement de cette marque d'intérêt.

samedi 23 mai 2009

Mise au point

Quel étalage d'insolence je découvre dans les commentaires postés durant mon absence. Non contents de faire fi des tourments que ma compagne et moi-même subissions, vous venez me sommer de vous répondre sans délai, me mettre au défi de vous prouver ma réalité ou m'enjoindre de vous transformer, quand vous ne jouez pas simplement au vilain petit vampire, oh si libre de ces encombrantes règles de vie en société que l'on nomme conscience.

Est-ce là la triste vérité de cet internet qui effraie tant les puissants? Ou n'est-ce que le reflet d'une société d'enfants gâtés qui posent la satisfaction individuelle en valeur absolue? Et vous vous rêvez vampires? Ha.

Le vampirisme est précisément l'antithèse de ce nombrilisme mâtiné d'insécurité qui s'étale au grand jour dans les commentaires de mon journal. Le vampirisme est le don de soi à l'autre au cours de la communion. Le vampirisme est le rejet du plaisir, une frustration permanente que l'on s'impose à soi-même. Le vampirisme est la discipline de l'ascète poussée à l'extrême. Le vampirisme est la solitude éternelle, et l'éternité face à ses propres tourments. Le vampirisme est l'acceptation d'un monde changeant où les repères nous échappent, où les civilisations mêmes naissent et meurent. Le vampirisme est l'humilité devant ces mortels à qui nous devons tout. Le vampirisme est la peur des chasseurs et la précarité. Quelle ironie: le vampirisme est tout ce que vous voudriez abandonner avec votre humanité.

Faites donc l'effort de lire le premier commentaire d'Angel-Black: derrière la formulation hésitante, elle manifeste une rare compréhension de l'état de vampire.

Devenir vampire n'est jamais un but. Tout au plus cela peut-il être un moyen d'atteindre un but plus grand.

vendredi 22 mai 2009

Le Don du phénix

Prendre la rumeur pour pure vérité est la marque des naïfs.
La prendre pour pur mensonge, des suicidaires.

Ceux à qui ce message est destiné se reconnaîtront. Votre première erreur fut de blesser ma bien-aimée; la seconde, de me forcer à procréer; la troisième, de vous imaginer connaître le sens du mot ``patience''. Mais sur ce dernier point, l'avenir vous prouvera votre ignorance -- vous n'ignorez pas que certains plats se mangent froids.

A mes autres lecteurs, je souhaite une bonne nuit. Comme vous pouvez le constater, je suis vivant et libre, et entends bien le rester.

- page 2 de 20 -