A la librairie Le Bal des Ardents se succéderont samedi conférences, dédicaces et documentaire; l'événement se poursuivra en musique dimanche soir sur la péniche Le Sonic. Point de révélation fracassante à attendre de ces deux jours, le sujet étant résolument axé sur la fiction, ainsi que sur ces mortels qui se qualifient eux-mêmes de ``vampyres'' -- notez la graphie, censée, ironiquement, éviter les confusions et idées préconçues.

En dépit de ma franche curiosité, n'espérez pas m'y rencontrer à la nuit tombée; quand bien même je commettrais l'imprudence de m'y rendre en personne, je m'assurerais de ne pouvoir être reconnu. Je m'attends, en revanche, à ce que d'authentiques chasseurs de vampires se mêlent au public... Pour votre sécurité, évitez-les.

Je vous laisse découvrir ci-après l'affiche officielle du Salon du vampire, dessinée par un jeune homme du nom de Yohann Piga. Elle ne fait pas partie de mon journal et demeure bien évidemment la propriété de son auteur.

Affiche du Salon du vampire par Yohann Piga