En cette période estivale, ma compagne et moi avons décidé de nous offrir un séjour en Italie. Voyager requiert toujours pour un vampire une préparation minutieuse, car il faut s'assurer de disposer d'un abri sûr pour chaque journée -- un retard d'une malheureuse heure ou un personnel de chambre indélicat représentent pour les miens un péril mortel. Inutile, par ailleurs, d'espérer échapper longtemps à la foule: ma subsistance m'impose de revenir régulièrement dans des lieux densément peuplés afin d'y trouver des victimes acceptables.

Malgré les inconvénients, j'apprécie d'abandonner pour un temps mon environnement quotidien, maintenant que je ne suis plus prisonnier de mon devoir. Comme, en outre, ma bien-aimée n'a jamais eu la chance de quitter la France, nous avons voulu saisir l'occasion: autant profiter du mois d'août pour nous fondre dans l'anonymat de la multitude des vacanciers. Durant notre absence, l'éloignement de l'ordinateur m'empêchera probablement de répondre à vos commentaires ou de continuer à vous relater mon histoire; aussi, je vous demande un peu de patience pour ces quelques semaines. Je ne manquerai pas de vous avertir dès notre retour.

Prenez soin de vous.